Skip to content

Je rejoins Felcie au labo du quatrième. Elle est assise devant son microscope avec les médecines Jane et Mei. Elles testent les nouveaux vaccins interceptés par Argo. Jane a d’abord accepté de les essayer, puis elles ont créé une liste avec les filles qui se portaient volontaires. L’arrivée de la pandémie, en pleine crise migratoire, a rendu notre acte de piraterie essentiel et légitime, selon nous. Le nombre de femmes que l’on met en sécurité ici a fait pencher la balance chez les incertaines. Kass et son équipe ont pour mission de ne voler que les bateaux de contrebande ou de touristes. Il y a un commerce de faux vaccins plutôt développé sur l’océan Ouest. Dans toutes les cargaisons, quelques boîtes en contiennent des bons. Il s’agit de les départager, et ensuite de se débarrasser des mauvais, en protégeant ainsi une partie de la population vulnérable qui n’y connaît rien.

Bientôt, Warsama et sa clique de matelots vont s’immiscer dans l’équipage du paquebot de l’océan Nord. Elles vont s’infiltrer dans la troupe nord-américaine pour faire entrer des filles dans la flotte. D’ici un an, on pense avoir le contrôle de la mer septentrionale. On sera alors protégées par les deux mers navigables. Kass continuera sur la mer Ouest avec une nouvelle équipe. Warsama, Maria et Farah vont nous protéger au Nord avec leurs filles. C’est de là que provient la principale menace. Argo dit être rendu·e trop rouillé·e pour le coup. Ce sont les plans de Madame Dou.

Kenojuak est la gardienne de l’océan Est, habité uniquement par les animaux. Il est primordial que l’on puisse protéger ce lieu.
Moi, je me suis retrouvée ici parce que j’ai dû quitter le Nicaragua à l’époque, mais depuis quarante ans, chez moi, c’est ici, sur ce territoire, avec nos jardins et notre armée de femmes. Toutes peuvent repartir, nos frontières sont poreuses, mais nous sommes toutes attachées à l’endroit. C’est le principe de vie communautaire que nous avons créé, qui rend l’hôtel et son fonctionnement profitables à toutes. C’est un béguinage nouveau genre, explique souvent Madame Dou. Elle est ici depuis plus longtemps que la première pierre.

Je travaille depuis environ une dizaine d’années sur la construction de cet hôtel miniature. J’ai commencé le projet à temps perdu, sur cette table de la bibliothèque. La maquette peut s’ouvrir au centre et pivoter sur sa base à roulettes comme une maison de muñecas. On aperçoit alors tous les décors intérieurs et les détails des chambres, comme je les ai imaginés depuis les travaux de 1981. Dernièrement je suis dans un nouveau projet, la réfection de l’aile E. C’est un des derniers espaces qui conservent la mémoire du château. J’avais essayé ce prototype de chambre futuriste avec Sébastienne, ébéniste qui habitait anciennement dans l’aile C. Nous avons construit les murs et le fenestrage puis même les meubles. Il a fallu fermer la chambre parce qu’une fille était tombée du balcon et l’aile E est devenue l’aile fantôme. J’ai ma clé et Madame Dou également. Nous sommes les seules gardiennes de ces clés.

 

 

Continuer à découvrir l’histoire de l’hôtel
Retrouver Yasmine dans la chambre 77
Rejoindre les Piratesses
Explorer l’océan Est
Utiliser la clé de Silvia

Je rejoins Felcie au labo du quatrième. Elle est assise devant son microscope avec les médecines Jane et Mei. Elles testent les nouveaux vaccins interceptés par Argo. Jane a d’abord accepté de les essayer, puis elles ont créé une liste avec les filles qui se portaient volontaires. L’arrivée de la pandémie, en pleine crise migratoire, a rendu notre acte de piraterie essentiel et légitime, selon nous. Le nombre de femmes que l’on met en sécurité ici a fait pencher la balance chez les incertaines. Kass et son équipe ont pour mission de ne voler que les bateaux de contrebande ou de touristes. Il y a un commerce de faux vaccins plutôt développé sur l’océan Ouest. Dans toutes les cargaisons, quelques boîtes en contiennent des bons. Il s’agit de les départager, et ensuite de se débarrasser des mauvais, en protégeant ainsi une partie de la population vulnérable qui n’y connaît rien.

Bientôt, Warsama et sa clique de matelots vont s’immiscer dans l’équipage du paquebot de l’océan Nord. Elles vont s’infiltrer dans la troupe nord-américaine pour faire entrer des filles dans la flotte. D’ici un an, on pense avoir le contrôle de la mer septentrionale. On sera alors protégées par les deux mers navigables. Kass continuera sur la mer Ouest avec une nouvelle équipe. Warsama, Maria et Farah vont nous protéger au Nord avec leurs filles. C’est de là que provient la principale menace. Argo dit être rendu·e trop rouillé·e pour le coup. Ce sont les plans de Madame Dou.

Kenojuak est la gardienne de l’océan Est, habité uniquement par les animaux. Il est primordial que l’on puisse protéger ce lieu.
Moi, je me suis retrouvée ici parce que j’ai dû quitter le Nicaragua à l’époque, mais depuis quarante ans, chez moi, c’est ici, sur ce territoire, avec nos jardins et notre armée de femmes. Toutes peuvent repartir, nos frontières sont poreuses, mais nous sommes toutes attachées à l’endroit. C’est le principe de vie communautaire que nous avons créé, qui rend l’hôtel et son fonctionnement profitables à toutes. C’est un béguinage nouveau genre, explique souvent Madame Dou. Elle est ici depuis plus longtemps que la première pierre.

Je travaille depuis environ une dizaine d’années sur la construction de cet hôtel miniature. J’ai commencé le projet à temps perdu, sur cette table de la bibliothèque. La maquette peut s’ouvrir au centre et pivoter sur sa base à roulettes comme une maison de muñecas. On aperçoit alors tous les décors intérieurs et les détails des chambres, comme je les ai imaginés depuis les travaux de 1981. Dernièrement je suis dans un nouveau projet, la réfection de l’aile E. C’est un des derniers espaces qui conservent la mémoire du château. J’avais essayé ce prototype de chambre futuriste avec Sébastienne, ébéniste qui habitait anciennement dans l’aile C. Nous avons construit les murs et le fenestrage puis même les meubles. Il a fallu fermer la chambre parce qu’une fille était tombée du balcon et l’aile E est devenue l’aile fantôme. J’ai ma clé et Madame Dou également. Nous sommes les seules gardiennes de ces clés.

 

 

Continuer à découvrir l’histoire de l’hôtel
Retrouver Yasmine dans la chambre 77
Rejoindre les Pirates
Explorer l’océan Est
Utiliser la clé de Silvia